Testé et approuvé : Le verger conservatoire de la figue !

Verger conservatoire de la Figue Vézénobres

En ce début d’automne, nous avons envie d’une sortie calme, sans de nombreux kilomètres à parcourir en voiture ou à pied. Nous décidons alors d’explorer le verger conservatoire de la figue, situé à Vézénobres, joli village de caractère ! Axel et Julien , plutôt gourmands, sont ravis!

Connu pour ses ruelles médiévales, Vézénobres abrite sur un terrain de 2 hectares une grande figueraie au coeur de laquelle nous déambulons pendant 2h ! Ce verger entretenu sans produit chimique et en accès libre, représente une riche collection avec une centaine de variétés différentes ! Nous apprenons que beaucoup de ces variétés de figue sont propices au séchage comme le veut la tradition…

En effet, durant plusieurs siècles, la figue a participé fortement à l’économie du village. Les habitants faisaient sécher les figues au soleil sous les terrasses couvertes des maisons nommées  »les calaberts’’. A ces explications, nos mémoires remontent le temps et essaient de s’imaginer l’ambiance de ce village. Ces terrasses encore existantes nous permettent de nous projeter vers les traditions de l’époque où ces terrasses orientées plein sud, protégeaient les fruits des premières pluies ou brumes automnales. Les femmes disposaient les fruits au séchage sur de lourdes claies faites en châtaigniers ou roseaux. Ce travail était fastidieux car il fallait une à deux fois par jour retourner les figues afin qu’elles sèchent uniformément. Les personnes qui n’avaient pas la chance d’avoir des calaberts, suspendaient les figues en colliers sur les façades des maisons ou posaient les claies sur des traffiches, de grandes tiges en fer plantées dans les murs, encore visibles aujourd’hui sur quelques façades.

 

La visite se poursuit au coeur du verger, nous traversons la figueraie et parcourons les 15 panonceaux qui nous aident à identifier certaines variétés. Nous en avons retenus quelques-unes : la pastilière, la longue d’août ou encore l’abicou.

Enfin nous terminons notre escapade par la visite de la Maison de la figue, à proximité du bureau d’information touristique de Vézénobres, où une exposition retrace avec passion l’histoire de la figue et du figuier. Pour compléter cette présentation, nous pouvons observer une saynète représentant les fruits au séchage qui pouvait être disposés sur des claies ou accrochés le long d’une corde. Quelques photos des figues du verger y sont exposées, nul doute que nous ressortons avec l’envie d’une bonne confiture de figue ! 😉

Infos pratiques :
Les terrasses du château, 30360 Vézénobres – Visites guidées pour les groupes sur demande auprès de l’Office de tourisme –  Téléphone : 04 66 83 62 02
La maison de la figue sera fermée en basse saison (de novembre à fin mars). Il faut également noter que la cueillette de figue est réglementée.

Plusieurs animations autour de ce thème ont lieu chaque année :
La Figoulade à la mi-août, marché de la figue fraîche avec des stands qui présentent des produits dérivés autour du produit.
La journée de la figue début octobre, grand marché de producteurs et transformateurs de figues, avec diverses animations : conférences, ateliers culinaires, défilés costumés….
La figue est égalemetn à déguster chez les restaurateurs du coin qui la travaillent aussi bien en plats salés que sucrés

Figuiculteur le plus proche :
FAN & JICÉ ROBIN – Mas Clément – 30350 Lézan
04 66 83 93 76 – www.fanjicé.com
Fan & Jicé sont des paysans passionnés de figues et d’olives qui cultivent 14 variétés de figues, 3 variétés principales d’olives et des fruits et légumes de plein champ sur une exploitation familiale de 10 hectares.

Le verger conservatoire de la Figue en vidéo  :

 

Cédric-Blogueur-pour-le-Gard-2016
Cédric

0 Comments
Previous Post
Uzès et sa Tour Fénestrelle qui surplombe la vallée d'Eure
Next Post
Visitez en famille les magnifiques Jardins de la Fontaine à Nîmes.