Testé et approuvé : les traditions camarguaises !

manade-1

Des Cévennes à la Méditerranée en passant par les vestiges de l’époque romaine, il y a dans le Gard un mélange de cultures et de traditions riche et varié. J’en ai découvert une nouvelle facette la semaine dernière en Camargue. Autour de la cité médiévale d’Aigues-Mortes, imaginez des étangs à perte de vues… et sur fond bleu, admirez ces silhouettes qui se détachent : ce sont au loin les chevaux blancs, crinières au vent, et les taureaux noirs qui évoluent librement… Au soleil couchant, les flamants roses en vol vont y rajouter la dernière touche… Et voilà, le Décor est planté ! C’est dans cette ambiance camarguaise que j’ai découvert la Manade Saint Louis !

J’ai été accueillie par la famille Groul qui élève chevaux et taureaux de Camargue selon les plus pures traditions. Créée il y a plus de 40 ans par le père de famille, cette manade est aujourd’hui conduite par son fils Jean-Claude qui accueille les visiteurs pour leur faire partager leur quotidien mais surtout leur passion.

La visite commence par un accueil chaleureux autour d’un apéritif et d’une bonne brasucade de moules 😉 Puis place au repas : assis sur des grandes tablées conviviales, je suis invitée à partager anchoïade et  gardiane de taureau, un plat typique à base de viande de taureau, le tout sur fond de guitare et de chants camarguais! La famille est là, les gardians et les manadiers aussi et c’est tout un monde de fête à l’accent chantant qui m’entoure ☺

Ensuite commence le tour de la propriété, les gardians à cheval, et les visiteurs sur une charrette permettant d’approcher les taureaux tout près. Jean-Claude Groul, du haut de son cheval au crin blanc, nous explique les rudiments de l’élevage du taureau de Camargue et nous livre les secrets des abrivados, des ferrades et de la « course camarguaise ». Né au début du siècle, il s’agit d’un jeu entre raseteurs et taureaux au cours duquel des hommes cherchent par l’art du raser à enlever une cocarde fixée entre les cornes de la bête. Par sa fougue et parce qu’il anticipe même les actions, le taureau devient la véritable vedette de la piste. La visite se termine ainsi pour les plus courageux dans les arènes à courser les vachettes, ou le contraire !… Sensations garanties!

Lors des veillées camarguaises, créées il y a 30 ans, familles, copains, et curieux sont réunis pour découvrir ces traditions mais surtout partager la joie de vivre des manadiers, quelle fête incroyable ! C’est vraiment une ambiance à part, très conviviale, simple et chaleureuse. Après la fête, il est possible de dormir dans l’une des 5 chambres d’hôtes de la Manade Saint Louis pour poursuivre la découverte sur plusieurs jours.

La manade organise aussi de grands événements pour recevoir les familles lors des mariages, anniversaires… et les comités d’entreprise. Les manadiers ont ouvert leurs portes car ils ont à coeur de perpétuer les traditions camarguaises et de partager leur passion.

Toutes les infos sur la manade sur www.manade-saint-louis.camargue.fr

 

Pour préparer votre séjour en famille, renseignez-vous ici : www.tourismegard.com

Adeline aime la randonnée, les grands espaces et les musées du GardAdeline

0 Comments
Previous Post
musee-du-desert-5
Next Post
Détente en pleine nature...