Un parcours de « géocaching » autour de Junas

Géocatching

Aujourd’hui petite immersion en garrigue … mais pas que !! Le temps d’une petite promenade, nous sommes devenues, Elise et moi, des exploratrices des temps moderne.
Toujours à l’affut de nouvelles activités à faire en famille, nous nous sommes lancées dans une chasse aux trésors nouvelle formule : le géocaching! Durant l’été nous avions repéré un petit article dans le journal qui relatait la mise en place de plusieurs parcours de géocaching autour de Sommières.


L’idée nous a paru intéressante et donc, nous voilà parties à la découverte d’une nouvelle façon de parcourir la campagne… à la recherche d’indices, tels des « Sherlock Homes » en herbe.
L’article indiquait que les plans des parcours étaient téléchargeables sur le site internet de l’Office de Tourisme du Pays de Sommières. Un peu par hasard, nous avons choisi le circuit de Junas. Nous avons imprimé le document à la maison. Il s’agit de quelques pages qui présentent le plan du circuit et les énigmes à résoudre pour se lancer dans l’aventure.
Parcours à télécharger ICI.  Armées de notre smartphone, nous voici parties sur les traces de la pierre de Junas.

Première étape : le départ. Nous nous retrouvons sur la place principale du village, sous un magnifique kiosque en pierre. Un habitant qui sortait de la boulangerie toute proche nous a raconté qu’il a été réalisé par les tailleurs de pierre qui se retrouvent chaque été à Junas (début juillet) à l’occasion des « Rencontres de la pierre ». Il leur a fallu plusieurs années pour réaliser toutes les pièces de ce chef d’œuvre. Et, un été, il a été monté tel un « Lego » gigantesque en mobilisant de nombreux bénévoles : très impressionnant. Le kiosque est orné de sculptures qui font référence au 5 continents et à leurs civilisations. Avec les enfants, nous avons passé un bon moment à parcourir toutes ces représentations et essayé de deviner où se trouvait l’Amérique, l’Asie, l’Afrique …

Mais bientôt nous retrouvons notre sérieux car nous avons une mission à remplir : notre chasse aux trésors autour du patrimoine. Nous décryptons la première énigme. Les pieds sur le planisphère, nous tentons de nous orienter, et bientôt : bingo ! Première cache repérée. Nous découvrons le mot mystère bien au chaud dans sa petite boite dissimulée au fond d’un trou à proximité du Kiosque…. mais, nous nous garderons bien de vous dire où …. sinon, cela ne serait pas drôle. Nous le reportons sur le mot magique sur le guide de balade. Notre mission, sera de découvrir les autres mots pour reconstituer une phrase.

 

Pour atteindre la prochaine cache, il nous faut encore faire travailler nos méninges et notre sens de l’observation, car pour poursuivre l’aventure, nous devons trouver les coordonnées GPS de la halte suivante. Nous rentrons les informations trouvées dans l’appli Google Map de notre téléphone, et nous voilà parties pour 1h30 d’une balade pas ordinaire.

Dans un paysage magnifique, entre garrigue et sous-bois, notre aventure nous guide à la rencontre de petits éléments du patrimoine oubliés, ici un lavoir, là un moulin, ici encore un incroyable pressoir taillé dans la roche…. Nous finissons notre quête au cœur du fabuleux site des Carrières de Junas.

Tout au long du parcours, la pierre omniprésente, nous aura accompagnés. Elle raconte, par petites touches, comment de tous temps, les hommes ont exploité cette richesse pour répondre à leur besoin. Mais à Junas, nous avons mesuré l’attachement des habitants à leur fameuse « pierre ». Elle est très présente dans le cœur du village et des villageois. Au fil de notre promenade, nous avons croisé plusieurs créations artistiques contemporaines réalisées lors des fameuses Rencontres de la Pierre.

Bref, une belle occasion de faire marcher ensemble les grands et les petits. Elise a adoré découvrir les caches mystères et manipuler l’outil GPS. Maintenant que nous avons compris le principe, nous reviendrons à l’assaut de ces petits chemins de campagne qui nous racontent des histoires.
D’autres parcours sont possibles autour de Sommières. Prochaine étape Villevieille et son château, ou peut-être Lecques, le long du cours du Vidourle …. (en attendant que la collection s’étoffe autour de Crespian ou Calvisson).

Aline-Blogueuse-pour-le-Gard-2016
Aline et Elise

0 Comments
Previous Post
Sortie VTT électrique en famille
Next Post
Nîmes côté nature