Escapade en Camargue

Escapade en Camargue

Avez-vous déjà été projeté dans une carte postale ? Ce matin, c’est ce qu’on vit sur les beaux chevaux blancs de la cabane du Daladel, à Sylvéréal, commune de Vauvert. Après quelques minutes à peine en selle, sur les dociles Tato et Lancelot, on se retrouve à chevaucher au beau milieu d’un étang, au coeur des superbes paysages de Camargue. Un moment magique et authentique.

Nous sommes des cavaliers parfaitement novices : Patrick Fargier, le maître des lieux nous a briefé avant le départ, il nous accompagne pour cette sortie de près de deux heures et nous guide avec bienveillance, en nous racontant cette terre qu’il aime tant. Passionnant. « À chaque sortie, on parle de la vie ici, de notre environnement, explique-t-il. Je tiens à ce que les balades à cheval soient aussi pédagogiques, qu’elles permettent de faire découvrir nos traditions. »
Pour ceux qui le souhaitent, c’est quasi-unique, il est même possible de s’avancer au milieux des taureaux élevés dans un domaine privé.

Cabane du Daladel, RD58, Mas du Daladel à Vauvert. Tel. 06 20 78 03 74 : formules et tarifs à la demande.

Notre week-end en Camargue gardoise commence bien. On est à moins de trois-quart de route de chez nous, Nîmes, et on a déjà l’impression d’être dans un autre monde, sauvage et préservé. Après avoir remis pied à terre, on part l’explorer sous un autre angle original : sur l’eau. Tout près de la cabane du Daladel, la base Kayak vert Camargue, en plus des sorties en canoë, kayak, pédalo, paddle ou même VTT, propose des « safaris zodiac » pour visiter le Delta de Camargue de manière unique et insolite, en naviguant au fil du Petit Rhône. Un aller-retour de deux bonnes heures (2×16 km), de Sylvéréal jusqu’à la mer : l’occasion d’observer la faune, oiseaux, chevaux et taureaux, qui viennent jusqu’au bord de l’eau pour boire, et la flore unique de ce coin de France. Sans se fatiguer : on s’installe à bord, et on profite de la vue et des explications de notre pilote.

Kayak vert Camargue, Mas de Sylvereal à Vauvert. Tél. 04 66 73 57 17 ou 06 09 56 06 47. Safari zodiac sur réservation, 35 € par personne.

Tout ça, ça creuse ! Cap sur le Café du Pont à Gallician, à seulement quelques kilomètres. On l’a repéré parce que c’est l’un des cinq établissements gardois qui bénéficie du label « café de pays », ce qui veut dire qu’il est reconnu pour sa convivialité et sa cuisine traditionnelle. Ici, tout près du canal du Rhône à Sète, le menu terroir, ce n’est pas juste une formule. Du sandre de l’étang voisin à l’incontournable gardiane de taureau, de la fougasse d’Aigues-Mortes en dessert, miam, miam, miam.

Café du Pont, 344 route des Etangs, Gallician, à Vauvert. Tél. 06 17 52 03 63.

 

Digestion active. À quelques pas de là, au Port de plaisance de Gallician, on embarque à bord de drôles de machines : des vélos couchés. Une grande première ! C’est parti pour une petite virée le long du canal, sur une partie de la Via Rhôna, dans une position confortable, qui facilite considérablement le paysage et offre des sensations et un point de vue inédit, à ras du sol, sur des endroits préservés et protégés, inaccessibles aux véhicules à moteur. En plus, c’est tout plat : aucune difficulté !

C’est Jean-Claude Courrée, avec sa société le Barjonaute, basée à Vauvert, qui propose ces montures à la location (et aussi des vélos classiques, ou à assistance électrique).

Le Barjonaute, 282 rue Carnot à Vauvert. Tél. 06 03 53 65 64. Exclusivement sur réservation.

En fin d’après-midi, on file au Centre du Scamandre (toujours sur la même commune de Vauvert !), et sa réserve naturelle de près de 150 hectares, un des joyaux du Gard en matière de patrimoine naturel. La plupart des espèces d’oiseaux et des végétaux de Camargue sont visibles dans leur milieu naturel protégé. Plusieurs parcours en boucle (4km pour le plus long) sont proposés : facile de les suivre, tout est parfaitement balisé. Plusieurs portions sont même équipées de pilotis pour un passage juste au-dessus des marais. Des zones d’observation, belvédère, affût, ou plate-forme flottante permettent d’apprécier la nature au plus près. On en prend plein les yeux.

C’est un régal : il n’y pas un bruit, sauf ceux des oiseaux. Et, on est chanceux, on arrive même à apercevoir une cistude d’Europe, une espèce de tortue endémique. Coucou, toi.

Centre du Scamandre, route des Iscles, Gallician, Vauvert. Tél. 04 66 73 52 05

 

Quelle journée ! Avant un dîner à l’Auberge de Sylvéréal (foncez sur la côte de taureau grillée !),
on prend possession de notre mignonne petite chambre au Mas de la Paix, chambre d’hôtes chaleureuse et sans chichi sur la manade Saint-Louis, celle de la famille Groul. Les taureaux sont là, dans les prés, à quelques mètres seulement. Le cadre est enchanteur. Surtout, Jean-Claude, le manadier qui perpétue ici une longue tradition familiale, nous a promis une belle surprise pour le lendemain matin. De quoi passer une belle nuit…

Manade Saint-Louis, route Des Saintes Maries De La Mer – D58, Montcalm. Tél. 06 25 73 84 85.

Aujourd’hui, Jean-Claude Groul, son épouse Karine et des renforts doivent trier quelques taureaux qui participeront dans l’après-midi à un abrivado, un lâcher dans les rues. Une opération spectaculaire à laquelle il nous convie, juste au pied de la magnifique Tour Carbonnière, une tour de guet construite à la fin du XIIIe siècle pour protéger la ville fortifiée d’Aigues-Mortes et qui se dresse toujours au beau milieu des marais. La famille Groul est la seule à disposer, depuis plus de 50 ans, de terres juste au pied de ce monument iconique de la Camargue gardoise, des grands espaces sur lesquels s’épanouissent leurs bêtes.

Installés à bord de l’une des Calèches de la Clapière, on est aux premières loges pour le spectacle. On savoure. Les gardians dans leurs belles chemises, cavaliers hors pairs, guident les taureaux vers l’enclos de tri. Les manoeuvres sont réalisées au pas, sans brusquer le bétail.
Le ballet des blancs chevaux. Les étangs qui scintillent dans la lumière du matin. La Camargue, la vraie, unique et authentique de ses traditions. Tout ça avec la Tour Carbonnière en toile de fond. Un moment inoubliable, et hors du temps.

Plus d’infos : Office de Tourisme Coeur de Petite Camargue et Gard Tourisme

 

Elodie-et-Mathieu
Elodie et Mathieu,
A ticket to ride

0 Comments
Previous Post
Sunset sur le Rhône
Next Post
Escapade a Sommieres