Une journée d’été à Alès

Alès

En attendant les vacances de Sabine nous avons décidé les garçon et moi de partir en vacances… chez nous ! On a donc installé la tente dans le jardin pour que les garçons passent des nuits à la fraîche et se sentent comme au camping mais nous nous sommes aussi concocté un petit programme sympa. Et pour commencer direction Alès avec l’avantage de ne pas subir les bouchons pour partir en voyage puisque nous sommes alésiens 😉

Une journée de vacances à Alès ? Mais qu’y a t-il à faire dans la capitale cévenole ? Et surtout à voir ? Il paraît qu’Alès ne révèle ses secrets qu’accompagné d’un guide, alors voilà notre première activité : une visite guidée d’Alès.

Ce vendredi c’est Noémie, la guide conférencière de Cévennes Tourisme, qui nous accompagne à travers Alès. On découvre sous un autre angle cette ville, on lève la tête et découvre de jolis balcons, de belles demeures anciennes. Depuis le fort Vauban ou plutôt « à la Vauban » 😉 on surplombe la cité et on en apprend davantage sur l’histoire d’Alès. Au jardin du Bosquet, mon plus jeune s’interroge sur l’inscription apposée sur la fontaine et l’orthographe de la ville « ALAIS ». Les explications de Noémie l’éclaire alors. Nous poursuivons la visite par l’Hôtel de Ville et sa splendide salle des mariages. On trouve aussi dans ce bâtiment le tableau « La paix d’Alais », un vitrail de Pierre André Benoit mais aussi, sur les plafonds de l’accueil, des peintures représentant le vieil Alès avec sa place des halles et ses arcades ou encore le fameux « Coq Hardi ».

En fin de visite une pause gourmande nous attend aux halles. On en profite pour « goûter» les charcuteries, fromages et vins cévenols même si nous sommes de fins connaisseurs c’est toujours un plaisir. Ce moment de convivialité permet de discuter avec des touristes belges en vacances en Cévennes venus eux aussi pour mieux comprendre la ville.  Notre plus grande surprise lors de cette visite : apprendre qu’il y avait à Alès un collège royal naval ! Oui, oui un collège naval ! Alphonse Daudet y fût même surveillant  en 1857 !

Nous vous recommandons vivement cette visite enrichissante. Elle permet de poser un œil nouveau sur une ville que nous pensions bien connaître.

 

Comme nous sommes en vacances nous ne nous privons pas ! Direction donc Alès Plage, le lieu de vie estival du cœur de ville pour déjeuner… mais pas que !

J’ai en effet réservé une initiation au wakeboard pour nous trois ! Sur le plan d’eau du gardon le spot est idéal pour s’initier à la discipline. Les explications claires d’Olivier nous permettent de bien profiter de ce moment sportif ! Par cette belle journée d’été nous décidons de rester un peu plus longtemps que prévu sur la base nautique. Les pédalos,  aquatricycles et paddle en location ont conquis les enfants. N’ayant pas prévu les ballons nous nous  en faisons prêter (gratuitement en échange d’une pièce d’identité valant caution) pour une petite partie de beach volley en famille.

Après une petite glace et un cocktail de fruit nous prenons la direction de Rochebelle. Depuis quelques semaines il paraît qu’une galerie à ciel ouverte est apparue dans le quartier ! Des street artistes ont investis des murs pour de magnifiques fresques colorées ! Quelle agréable surprise pour mes garçons surtout pour Axel ! Comme tout  ado qui se respecte la culture street l’intéresse évidemment. Ensemble on tente de décrypter les messages, de repérer les petits détails de ces immenses toiles de béton.

Le soir venu direction la place des martyrs pour poursuivre dans la thématique de la culture urbaine nous assistons à une compétition de breakdancepro et à des battles. Dans le cadre du programme Estiv’Alès de la ville une animation est proposée chaque soir dans la capitale cévenole. Spectacle, concert,  marché artisanal nocturne, il y en a pour tous les goûts de quoi prolonger nos vacances à la maison !

Cédric-Blogueur-pour-le-Gard-2016
Cédric

0 Comments
Previous Post
Le Tour de France 2019 dans le Gard
Next Post
Le Sunset Show au Grau du Roi